CHIRURGIE CARDIAQUE

CHIRURGIE VALVULAIRE

GÉNÉRALITÉS / MALADIES VALVULAIRES

Si les valvules ne s’ouvrent pas assez, on parle de rétrécissement valvulaire, si au contraire elles ne se referment plus de façon hermétique (fuites), on parle d’insuffisance valvulaire. Ces pathologies cardiaques peuvent nécessiter, après diagnostic médical, une intervention en chirurgie cardiaque.

TRAITEMENT INSUFFISANCE AORTIQUE

L’insuffisance aortique est caractérisée par une fuite au travers de la valve lorsque celle ci est fermée, ceci occasionnant un retour du sang de l’aorte vers le ventricule gauche, entraînant progressivement sa dilatation et une perte de sa fonction qui est irréversible.

TRAITEMENT DU RÉTRÉCISSEMENT AORTIQUE

Le rétrécissement aortique est dû au vieillissement naturel de cette valve qui se calcifie et donc se rétrécit au fil des années. Ce rétrécissement crée un obstacle à l’éjection du sang depuis le ventricule gauche vers l’aorte.

CHIRURGIE CONVENTIONNELLE

Le traitement principal est chirurgical. Il consiste à enlever la valve du patient et la remplacer par une prothèse artificielle. C’est une intervention réalisée à coeur ouvert sous circulation extracorporelle.

TAVI

Le TAVI est une technique employée dans les cas de rétrécissement aortique. Elle est couramment pratiquée par vos Chirurgiens Cardiaques. Le nombre d’interventions utilisant cette procédure est en augmentation constante chaque année. Cette technique est réservée aux sujets âgés présentant une contre-indication chirurgicale.

TRAITEMENT DU RÉTRÉCISSEMENT MITRAL

Le rétrécissement mitral est une diminution de l’orifice de la valve mitrale due à une mauvaise ouverture des valvules. Il constitue un obstacle au passage du sang depuis l’oreillette gauche vers le ventricule gauche entraînant une augmentation de pression dans l’oreillette gauche qui peut être responsable d’un œdème du poumon.

TRAITEMENT DE L’INSUFFISANCE MITRALE

L’insuffisance mitrale est une fuite de la valve mitrale qui entraîne un reflux anormal de sang du ventricule gauche vers l’oreillette gauche lorsque le ventricule se contracte. Elle résulte d’un défaut de fermeture de la valve mitrale qui est généralement occasionné par des lésions progressives de l’appareil valvulaire mitral.

PLASTIE MITRALE

C’est l’intervention de choix qui consiste à conserver et réparer la valve existante. Cette technique permet d’éviter un traitement anticoagulant. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale et nécessite la mise en place d’une circulation extracorporelle.

MITRACLIP

Il s’agit d’une technique pour la prise en charge de l’insuffisance mitrale par voie percutanée. Encore en cours d’évaluation, elle est réservée aux malades contre-indiqués en chirurgie et présentant une fuite sévère de la valve mitrale de grade supérieur à 3/4.

TRAITEMENT DES VALVES TRICUSPIDE ET PULMONAIRE

Les valves pulmonaire et tricuspide sont exceptionnellement touchées. On n’observe quasiment jamais de rétrécissement. Une insuffisance minime de la valve tricuspide est visible chez de nombreuses personnes à l’échographie sans être symptomatique. Cette fuite minime ne nécessite pas de traitement.

CHIRURGIE CORONAIRE

Les artères coronaires sont les artères qui apportent l’oxygène au coeur et qui lui permettent de fonctionner. Elles partent à l’origine de l’aorte, juste après la valve aortique et sillonnent à la surface du coeur.
On distingue trois artères principales :

  • La coronaire droite qui vascularise le coeur droit
  • L’artère circonflexe qui vascularise la partie postérieure et latérale du coeur gauche
  • L’artère inter ventriculaire antérieure qui vascularise la partie antérieure et inférieure du coeur gauche.
EN SAVOIR PLUS SUR LA CHIRURGIE CORONAIRE

CHIRURGIE DE L’AORTE ET DES GROS VAISSEAUX

ANÉVRISMES AORTE THORACIQUE

Un anévrisme est une dilatation anormale d’un conduit vasculaire. Pour l’aorte thoracique le segment le plus souvent touché est sa partie initiale : l’aorte ascendante.

 

La dilatation de l’aorte présente un risque de rupture potentiellement mortel. Un anévrisme peut être causée par des maladies génétiques ou par l’âge avec l’athérosclérose. Ainsi, l’aorte ascendante et la crosse aortique doivent parfois être remplacées. Ces intervention peuvent être planifiées à l’avance ou effectuées en urgence.

EN SAVOIR PLUS SUR LA CHIRURGIE DE L'AORTE

LA CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE

La Circulation Extra Corporelle remplace temporairement la fonction de pompe du cœur et la fonction d’oxygénation des poumons durant les interventions en chirurgie cardiaque.

Elle est utilisée lorsque des opérations doivent être effectuées sur un cœur immobile, exempt de flux sanguin, par exemple en cas de pontage aorto-coronaire, de remplacement d’une ou plusieurs valvules cardiaques, de fermeture de communications anormales entre différentes cavités cardiaques ou de réparation de gros vaisseaux (aorte).

EN SAVOIR PLUS

CHIRURGIE VASCULAIRE

ANEVRISME DE L’AORTE ABDOMINALE

Un anévrisme est une dilatation anormale d’un conduit vasculaire. Pour l’aorte thoracique le segment le plus souvent touché est sa partie initiale : l’aorte ascendante.

 

La dilatation de l’aorte présente un risque de rupture potentiellement mortel. Un anévrisme peut être causée par des maladies génétiques ou par l’âge avec l’athérosclérose. Ainsi, l’aorte ascendante et la crosse aortique doivent parfois être remplacées. Ces intervention peuvent être planifiées à l’avance ou effectuées en urgence.

EN SAVOIR PLUS